Récital Viva opéra ! Pauline Courtin, soprano - Luca Lombardo, ténor

Piano: Anica Skryane

1/1

Plaquette à télécharger

Après avoir chanté sur de nombreuses scènes internationales, la soprano aixoise Pauline Courtin et le ténor marseillais Luca Lombardo, nous proposent ici un récital exceptionnel, une parenthèse enchantée, autour des héros et héroïnes de l’opéra, des airs et des duos d’amour issus des plus belles plages du répertoire lyrique :
 

PROGRAMME :

Airs et duos de Carmen, Manon, Roméo et Juliette, Tosca, Turandot, Rigoletto, Traviata, L’Elisir d’amore et autres surprises.

Une occasion rare d’entendre ces deux grandes voix réunies dans une même volonté : aller à la rencontre du public, dans un récital intimiste.

Pauline Courtin-soprano
 

Révélée   par   le   Festival   International   d'Aix-en-Provence   où  elle triomphe   sur  la  scène  de  l'Archevêché  dans  le  rôle  d'Eurydice d'Orphée aux Enfers, Pauline Courtin a su s'imposer comme "valeur montante de l'Art lyrique français" (L’Express).

Elle commence ses études musicales au Conservatoire d'Aix en Provence,  sa  ville  natale, puis à Marseille, au Conservatoire et au CNIPAL, et part se perfectionner en Italie, au Conservatorio di Santa Cecilia de Rome Très vite remarquée, elle débute en Italie, au Teatro Argentina de Rome et au Teatro del Giglio de Lucca, dans le rôle de Blondchen de L'Enlèvement au Sérail.

Elle entame dès lors rapidement une carrière internationale. On a ainsi pu l'entendre  sur la plupart des grandes scènes françaises: à l'Opéra de Paris,  au Théâtre du Châtelet, à l'Opéra Royal de Versailles, à l'Opéra de Bordeaux, au Capitole de Toulouse, à l’Opéra de Nice, à l'Opéra de Metz, à l'Opéra de Marseille, à l’Esplanade Opéra de St­ Etienne, à l'Opéra d'Avignon, à l'Opéra de Toulon, au Festival Musiques au cœur d’Antibes, au Grand Théâtre de Dijon, au Festival de Nuremberg…

A l'étranger, elle s'est produite en Italie : au Teatro Comunale de Bologne, au Teatro del Maggio Fiorentino de Florence, au Teatro Argentina de Rome, au Teatro del Giglio de Lucca ; en Allemagne : à la Stadthalle de Bayreuth, au Festival Beethoven de Bonn ; aux Pays-Bas : au Concertgebouw d'Amsterdam ; au Brésil : à  l'Opéra  de  Manaus ; en Thaïlande : à Bangkok avec le Bangkok Symphony Orchestra ; au Royaume Uni : au Barbican Center de Londres ; au Liban : à Beyrouth, avec l’Orchestre National du Liban ; en Russie : en tournée avec l’Orchestre de l’Opéra de Rouen….

Ses qualités vocales et son talent de comédienne font merveille dans le répertoire mozartien.

Parmi ses rôles les plus marquants : Barbarina dans Le Nozze di Figaro, Despina dans Cosi fan tutte, Zerlina dans Don Giovanni, Blondchen dans L'Enlèvement au Sérail. Mais aussi : Eurydice dans Orphée aux Enfers, Sœur Constance dans Dialogues des Carmélites, Gilda dans Rigoletto, Gabrielle dans La Vie parisienne, Thérèse dans Les Mamelles de Tirésias, Lydia dans Colomba, Micaëla dans Carmen, Lydia dans Colomba, Musetta dans le spectacle Mimi – Scènes de la vie de Bohème, Diane dans Iphigénie en Tauride , et Papagena dans La Flûte enchantée.

Luca Lombardo-ténor

 

Originaire de Marseille, il remporte plusieurs concours internationaux : Caruso de Milan, Prix Georges Thill, Concours des Voix d'Or et le Concours Viñas de Barcelone.

Il fait ses grands débuts en 1989 dans le rôle de Gabriele Adorno (Simon Boccanegra) à l'Opéra des Flandres avec José Van Dam dans le rôle-titre. Il chante ensuite Turiddu dans Cavalleria Rusticana à l’Opéra de Sydney et à Melbourne.

Luca Lombardo a chanté sur les plus grandes scènes internationales tant en France, en Europe que dans le reste du monde. Il participe à de nombreuses productions telles Simon Boccanegra, Otello, Werther, Les Contes d'Hoffmann, Tosca, La Traviata, Roméo et Juliette, Faust, Un Ballo in Maschera, Der Fliegende Holländer, La Vestale, Lodoïska, Luisa Miller, Carmen, Les Pêcheurs de Perles, Manon, La Bohème, Le Roi d'Ys, Le Roi de Lahore, Hérodiade, La Damnation de Faust, Les Vêpres Siciliennes, Il Trovatore, Sapho, Madame Butterfly, Louise, Giovanna d’Arco, Salomé (version

française), La Veuve Joyeuse…

En France, au cours des dernières saisons, on a pu l’entendre à l’Opéra de Paris (Un Noctambule et Le Pape des Fous dans Louise, L’Instituteur dans La Petite Renarde Rusée, Guillot de Morfontaine dans Manon, Schmidt dans Werther – dont il chante le rôle-titre en remplacement de dernière minute, Bruno Robertson dans I Puritani, Don Arias et la doublure de Rodrigue dans Le Cid), à Saint-Etienne (Thésée dans Ariane et Zarastra dans Le Mage de Massenet), à Nice (Macduff dans Macbeth, Hoffmann dans Les Contes d’Hoffmann, Eléazar dans La Juive), à Tours (Mario Cavaradossi dans Tosca, Faust de Gounod, Gabriele Adorno, Don José dans Carmen et Macduff), à Marseille (Turiddu, Don José, Spakos dans Cléopâtre de Massenet), à Lyon (Torquemada dans L’Heure Espagnole), à Toulouse (Guillot de Morfontaine, Altoum dans Turandot) ou encore aux Chorégies d’Orange (Abdallo dans Nabucco).

A l’étranger, il a chanté à Hong Kong (Hoffmann, Don José), au Japon (Mylio dans Le Roi d’Ys, Don José), à Venise (Pinkerton dans Madame Butterfly et Don José), à Trieste (Werther), à Karlsruhe (Don Carlos), à Nuremberg (Eléazar), à Séville (Werther), en Argentine (Faust – Berlioz et Gounod,Don Carlos), à Tirana (Hoffmann), à Moscou (Faust dans La Damnation de Faust), en Slovénie (Don José, Hoffmann), à Tel-Aviv (Prunier dans La Rondine). Il était la doublure de Des Grieux dans Manon au Metropolitan Opera de New York.

Durant la saison 2016-2017, il chante Faust dans La Damnation de Faust à Santiago du Chili, Le Prince Chouiski dans Boris Godounov à l'Opéra de

Marseille, Normanno dans Lucia di Lammermoor au Théâtre du Capitole de Toulouse. Parmi ses projets citons le reprise du rôle de Prunier dans La

Rondine et Dom Antonio dans Dom Sébastien, Roi du Portugal de Donizetti

© Agence Artistik, artistes, concerts et spectacles musicaux : lyrique, classique, world, jazz, musique accoustique, prestations événementielles

  • Facebook Basic Black
  • YouTube Basic Black