Jasmin Etezadzadeh, mezzo-soprano

1/1

Biographie et Répertoire à télécharger

Jasmin Etezadzadeh est lauréate de plusieurs concours internationaux : Concours international Kammeroper Schloss Rheinsberg, concours Neustädter Meistersinger, demi-finaliste du Concours international de l’Opera de Dresden.

 

Après une formation d’actrice, la mezzo-soprano irano-allemande Jasmin Etezadzadeh, obtient son diplôme d’opéra en 2009 à Hochschule für Musik de Mainz auprès de la professeur Eder. Tout au long de ses études, Jasmin est soutenue par des bourses prestigieuses  dont celle de la Fondation régionale Villa Musica de Rhénanie Palatinat et de l’Université Johannes Gutenberg de Mainz, et celle de l’Institut Richard Wagner.

Membre du Jeune Ensemble du Staatstheater de Mayence (Staatstheater Mainz Ensemble ), elle travaille de 2003 à 2009, avec des metteurs en scène et des directeurs musicaux comme Peer Boysen, Felice Venanzoni, Gottfried Pilz, George Delnon, Arila Siegert, Cathrine Rückwardt et Anouk Nicklisch.,

Elle fait ses débuts en 2009, dans le rôle de Cherubino dans Les Noces de Figaro,  au Théâtre de Ratisbonne (Regensburg), dans lequel elle est engagée jusqu’en 2012, multipliant les expériences dans les rôles suivants : Hansel dans Hansel et Gretel, Orlowsky dans Die Fledermaus, Lucretia dans The Rape of Lucretia, Rosina dans Le Barbier de Seville, Brigitta dans Die Tote Stadt, elle y chante aussi la partie mezzo solo dans les Kindertotenlieder de Mahler.

On a déjà pu l’entendre en France, en 2012, notamment au Festival de Sedières, à l’Opéra de Reims, à Arras et Calais, dans le rôle de la sorcière dans Hansel et Gretel, sous la direction de Jérôme Devaud.

Les saisons passées, on a aussi pu l’apprécier en tant qu’artiste invitée au Staatstheater Schwerin (Zita dans Gianni Schicchi), au Staatstheater de Mayence (Cherubino dans Les Noces de Figaro), au Staatstheater Oldenburg (Florence Pike dans Albert Herring), au Mecklenburgisches Staatstheater Schwerin (Olga dans Eugene Oneguin).
 

Jasmin Etezadzadeh a participé à de nombreuses créations contemporaines notamment au Volkstheater de Rostock, dans le rôle de Jackie Kennedy, dans  Happy Birthday Mr. President, de K. Rusmann (2013),  Zarathustra de Franz Hummel au Staatstheater de Regensburg, Elle a aussi chantée le rôle titre de l’opéra ’22,13’ de Mark Andre (partition réputée impossible à apprendre), lors de la biennale de Munich (Münchner Bienale) et du Festival d’automne de Paris à l’Opéra National de Paris Bastille (2004).
 

Ses activités de concertiste l’ont menée à la Philharmonie de Berlin (partie alto solo de La Neuvième Symphonie de Beethoven). Sur l’invitation de l’académie musicale de Stuttgart, elle donne aussi les Lieder eines fahrenden Gesellen de Mahler au Neues Schloss de Stuttgart, à cette occasion, le journal Allgemeine Zeitung en parlera en ces termes : «  …. Jasmin Etezadzadeh  a le sens de la dramaturgie, son expression est intense et sa voix magnifiquement souple…. »
 

Engagée depuis 2013, dans la troupe du Volkstheater Rostock, elle y est appréciée pour sa voix chaude, sa grande palette vocale ainsi que pour la qualité de ses interprétations, elle y interprète : Calbo dans Maometto II de Rossini, une des partitions rossiniennes qui nécessite une grande voix souple et ample, Andromaca dans Ermione de Rossini, Donna Elvira dans Don Giovanni de Mozart, Mistress Quickly dans Falstaff de Verdi, la vieille dame dans Candide de Bernstein, Leokadja Begbick dans Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny de Kurt Weill. Cette saison elle y sera notamment Die Witwe Browe dans Zar und Zimmermann de Lortzing.

© Agence Artistik, artistes, concerts et spectacles musicaux : lyrique, classique, world, jazz, musique accoustique, prestations événementielles

  • Facebook Basic Black
  • YouTube Basic Black