Florent Leroux-Roche, baryton

1/1

Biographie et Répertoire à télécharger

Il commence le chant lyrique à l’âge de 10 ans avec la cantatrice Gayané Hovhannisyan avec laquelle il participe à la création d’un opéra adapté du Stabat Mater de Pergolesi, au Théâtre National de la Criée (Marseille). Cet opéra sera joué par la suite au théâtre de l’Odéon ainsi qu’à l’abbaye de Saint-Victor (Marseille) où il sera enregistré.

Premier prix de chant du concours Ravel Granados, il est remarqué par le Maestro Claude Thiolas et deviendra son plus jeune élève. Après un baccalauréat spécialisé en musicologie, il intègre la faculté de musicologie d’Aix Marseille. Florent approfondit sa culture du chant et du répertoire vocal avec Tibère Raffalli au CNRR de Marseille, conservatoire dans lequel il obtient un premier prix de chant lyrique en 2010. Cette même année il interprètera à plusieurs reprises le rôle de Raimbaud du Comte Ory de Rossini.

Afin d’enrichir sa musicalité, il collabore avec de prestigieuses personnalités du monde lyrique telles que Ruggero Raimondi, Gabriel Bacquier, Jean-Philippe Lafont. En 2013, Raymond Duffaut lui permet de se produire à l’Opéra Théâtre d’Avignon à l’occasion du Tremplin Jeunes Chanteurs. En 2015 lors du festival Vladimir Cosma, il interprète des extraits de l’opéra Marius et Fanny sous la baguette du compositeur.  En 2017, au festival des Musiques interdites, il interprète le rôle du Frère dans les Sept Péchés Capitaux de Kurt Weill au Théâtre National de La Criée sous la direction de Victorien Vanoosten. Malgré son jeune âge, Florent a participé à plus de 250 concerts dont de nombreux récitals dédiés à la mélodie française.

 

En musique sacrée : on a pu l’entendre dans le Requiem de Fauré sous la direction de Bernard Thomas (Festival de Musique de Saint Victor). Soliste invité par le Chœur Région Sud, direction Michel Piquemal, il chante dans la Messe Solennelle de Sainte Cécile de Gounod et dans le Requiem de Mozart ; on l’entend aussi avec le Chœur Régional Vittoria d’Ile de France direction Michel Piquemal, dans le Requiem de Saint-Saëns et le Saint François d’Assise de Gounod.

 

Il vient d'obtenir le 3ème Prix en Mélodie Française au Concours International de Chant de Marmande.

 

En décembre 2019, il a chanté Mars dans Orphée aux enfers au Théâtre de l’Odéon (Opéra de Marseille). En aout 2020, il sera Zurga dans une version Opéra de poche des Pêcheurs de perles, au Festival Durance Lubéron. En mai et juin 2021, il sera le baron Douphol dans La Traviata, à l’Opéra de Toulon.

© Agence Artistik, artistes, concerts et spectacles musicaux : lyrique, classique, world, jazz, musique accoustique, prestations événementielles

  • Facebook Basic Black
  • YouTube Basic Black