Spectacle : Un jour, ils ont rencontré un bambou 

Bamboo Orchestra - Formation quintette

1/1

Plaquette à télécharger

Un concert musique du monde par un ensemble percussif unique !
 

(Bambou, Métallophones, Marimbas, Tambours Japonais... qui constitue de par son instrumentarium, un décor en soi.

 

Une musique qui « s'écoute », mais aussi qui « se regarde », dont la chorégraphie marie superbement le rêve et l'énergie.


Avec les percussionnistes : Makoto YABUKI, Guillaume BONNET, Nicolas DOLCE, Nicolas Aubin, Nathanaël PINNA
 

La richesse sonore et visuelle des instruments traditionnels et originaux en bambou en fait un spectacle surprenant, créant ainsi une musique vivante insolite, inclassable aux morceaux tantôt doux et apaisants, puis pimentés et décapants.

L'expression des sonorités du bambou, ses timbres profonds, ses vibrations variées, ainsi que le mélange des sonorités traditionnelles d'Asie et d'ailleurs et des compositions contemporaines constitue toute l'originalité de ce répertoire.

La presse en parle :

Bamboo Orchestra : un pari original tout à fait réussi Ceinture noire de bambou !

Vent, orage, pluie… non il ne s’agit pas d’une chronique météorologique ! Mais tout simplement le rappel des capacités époustouflantes ou étranges des instruments façonnés par Makoto Yabuki, fondateur et directeur artistique du groupe Bamboo Orchestra. Leur spectacle, Un jour, ils ont rencontré un Bambou, offre au public la palette foisonnante des possibilités de cet instrument. « Écologique » au plus haut point sourit Makoto Yabuki, « le bambou, c’est de l’herbe, on le coupe, ça repousse… ». Les cinq interprètes jouent avec ces instruments immenses ou minuscules avec brio, les font rebondir, les frappent, soufflent dans ces tubes qui tiennent selon leur taille du cor des Alpes ou de la flûte traversière. Les rythmes s’emballent, rivalisent de vitesse, s’assagissent, répondent aux appels du meneur de jeu, semblent être capables de varier à l’infini. Lutte, émulation entre les musiciens costumés de sortes de judogis noirs, ces combattants d’un nouveau  genre nous entraînent dans  un univers musical où l’Afrique et l’Asie fusionnent en une esthétique nouvelle d’une indéniable poésie. L’ensemble est chorégraphié avec intelligence, permettant de mettre en valeur à la fois la virtuosité des artistes et la beauté des instruments qui semblent danser avec eux. Un pari original tout à fait réussi !
MARYVONNE COLOMBANI Journal Zibeline. Août 2013

 

Références : Festival de Jazz des 5 continents (Marseille), les 38eme Rugissants (Grenoble), les Polymusicales (Bollène), Festival de Percussions (Hammamet), Les Bacchanales de St Cannat... VII Festival International du Printemps Européen à ARKHANGELSK et SEVERODVINSK (Russie).

A noter : 
Ce spectacle est conçu pour s'adapter en différents lieux, et particulièrement pour investir les jardins et espaces publics.

© Agence Artistik, artistes, concerts et spectacles musicaux : lyrique, classique, world, jazz, musique accoustique, prestations événementielles

  • Facebook Basic Black
  • YouTube Basic Black